1945

La meilleure chose à faire

Pour n’importe quel chef de gouvernement disposé à aller au-delà des solutions immédiates et classiques aux problèmes du développement, l’éducation des filles est l’investissement idéal. Loin de dépouiller les autres secteurs du développement social, le financement de l’éducation des filles en valorise l’activité. Il soulage d’autant le système de soins de santé en réduisant la mortalité infantile et maternelle, en maintenant les enfants en meilleure santé et en diminuant l’incidence du VIH/SIDA. Il améliore le niveau de compétence et la productivité des femmes et, ce faisant, contribue à faire reculer la pauvreté et consolide l’économie à long terme. Le lien étroit existant entre l’éducation des filles et les autres domaines du développement signifie, par exemple, que le simple financement de l’adduction d’eau et de la construction d’installations d’assainissement dans une école présente le double avantage d’améliorer la santé et l’hygiène de la communauté locale et de scolariser les filles en plus grand nombre.

Related Subject(s): Children and Youth
/content/books/9789210597845c013
dcterms_title,dcterms_subject,pub_keyword
-contentType:Journal -contentType:Contributor -contentType:Concept -contentType:Institution
10
5
Chapter
content/books/9789210597845
Book
false
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error