1887

Rapport mondial sur les drogues 2004

image of Rapport mondial sur les drogues 2004

Selon les estimations, environ 3 % de la population mondiale - soit 185 millions de personnes-consomment chaque année des drogues illicites, personnes qui vivent dans la quasi-totalité des pays du monde et viennent de tous les milieux. D’innombrables autres personnes participent à la production et au trafic de drogues illicites et plus nombreuses encore sont celles sur lesquelles pèse le coût économique et social faramineux de ce commerce. Ces individus vivent dans les pays développés ou dans les pays en développement, sont riches ou pauvres, en bonne santé ou malades, citoyens ou réfugiés; les drogues illicites constituent un phénomène véritablement mondial. Les analyses et les statistiques fiables sur la production, le trafic et la consommation des drogues sont rares, à cause tant de l’omniprésence que du caractère illicite et clandestin de ces substances. L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) agissant en coopération avec les États Membres, a tenté de combler les lacunes. La première édition du nouveau Rapport mondial sur les drogues, en deux volumes, présente plus de données quantitatives que jamais pour augmenter les preuves factuelles disponibles dans un domaine où toute mesure est notoirement difficile. Cette année, l’analyse des tendances, dont certaines remontent à dix ans ou plus, est présentée dans le premier volume. Le second volume rassemble des statistiques détaillées. Pris ensemble, les deux volumes dressent un tableau complet de la situation actuelle en matière de drogues illicites.

French Spanish, English

.

Avant-propos

Les drogues illicites ont des effets profonds tant sur les individus que sur les sociétés dans le monde entier. S’agissant des individus, les drogues mettent en péril leur santé, leurs moyens d’existence et leur sécurité. Au plan national, du fait de l’interpénétration de la criminalité et de la drogue, cette dernière peut être à la fois cause et conséquence de conflits, de carences dans la gouvernance et de sous-développement. Les pays pauvres y sont particulièrement vulnérables et ont besoin d’assistance car ils n’ont pas les moyens d’échapper à ce cercle vicieux. La dimension mondiale du problème de la drogue est non moins importante : les marchés illicites de la drogue ne connaissent pas de frontières et leur caractère transnational les met hors d’atteinte de tout pays qui voudrait agir seul, qu’il soit riche ou pauvre.

French Spanish, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error