1887

Inégalités de revenus en Afrique subsaharienne

Tendances divergentes, déterminants et conséquences

image of Inégalités de revenus en Afrique subsaharienne

L’Afrique subsaharienne (ASS) a enregistré une performance économique remarquable au cours des 15 premières années du XXIe siècle. Cette tendance fort encourageante a mis un terme à une longue période de stagnation et inversé le déclin économique des 25 années précédentes dans la région. Elle s’est accompagnée d’une baisse perceptible et modeste quoiqu’inégale, de la pauvreté globale couplée à d’importantes variations transnationales des effets de la croissance sur la réduction de la pauvreté. Cette évolution s’est reflétée dans l’écart des niveaux et des tendances relatives à l’inégalité entre les pays africains, qu’elle a elle-même contribué en partie à alimenter. Il devenait de ce fait essentiel d’établir une documentation pertinente portant sur les niveaux et les tendances en matière d’inégalité dans la région, afin de mieux comprendre le rythme lent et variable du déclin de la réduction de la pauvreté. Le présent ouvrage, qui est le fruit d’une étude approfondie de l’inégalité de revenus en Afrique subsaharienne, se penche à cette fin sur les conditions initiales et les changements subséquents liés aux inégalités de revenus dans la région depuis le début des années 1990. Il formule des hypothèses permettant de tenir compte de cette expérience et en tire les enseignements utiles, susceptibles de contribuer à l’accélération de la réduction des disparités de revenus.

French English

.

Inégalités et conflits en Afrique: une étude empirique

Les inégalités et la pauvreté sont des moteurs importants de l’exclusion sociale dont les conflits, les troubles sociaux et l’instabilité sont la manifestation. La prépondérance des conflits dans des sociétés pauvres et inégalitaires a été amplement décrite dans la documentation spécialisée. Comme l’avance brièvement Nagel, « …le mécontentement politique et ses conséquences (manifestations, instabilité, violences, révolution) dépendent non seulement du niveau absolu de bien-être économique, mais aussi de la répartition des richesses » (Nagel, 1974:453). Selon la théorie de la courbe en U inversé de Kuznets, un degré élevé d’inégalité de revenus radicalise le prolétariat, accentue la polarisation des classes et diminue la tolérance de la bourgeoisie quant à la participation d’un groupe à faible revenu aux processus politiques et décisionnels (Muller, 1997).

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error