1887

Chronique ONU

French English

Le pétrole dans une économie à faible emission de carbone

Lorsque l’on parle d’énergie au Moyen-Orient, on pense instinctivement au pétrole – l’or noir qui a été la source des économies stables et saines dans la région. Or, cela est sur le point de changer. Avec la Conférence des Nations Unies sur le climat qui doit bientôt avoir lieu à Copenhague, les gouvernements réalisent que face à la menace imminente posée par le changement climatique, il n’y a pas d’autre choix que d’agir vite. Selon l’Étude sur la situation économique et sociale dans le monde, 2009 : promouvoir le développement, protéger la planète, nous devons transformer notre économie à un niveau similaire à celui des périodes de guerre. Lorsqu’il a annoncé qu’un sommet sans précédent sur le climat aurait lieu au siège de l’ONU le 22 septembre 2009, le Secrétaire général des Nations Unies Ban Ki-moon a dit qu’il nous restait moins de dix ans pour enrayer la hausse des émissions de gaz à effet de serre si nous voulions éviter des conséquences catastrophiques pour les populations et la planète. Les petits États insulaires en développement, qui sont directement menacés par l’élévation du niveau de la mer, demandent de fixer un seuil d’émissions d’ici à la fin de 2010 afin de limiter dès que possible la concentration de gaz à effet de serre à 350 parties par million (ppm) d’équivalent CO2.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error