1887

État de la Population Mondiale 2007

Libérer le Potentiel de la Croissance Urbaine

image of État de la Population Mondiale 2007

Ce rapport s’efforce d’appréhender les conséquences du doublement imminent de la population urbaine du monde en développement et analyse les mesures à prendre pour se préparer à cette croissance massive. En effet, en 2008, pour la première fois de son histoire, plus de la moitié de la population du globe, soit 3,3 milliards d’habitants, vivra en milieu urbain. Il étudie de plus près les processus démographiques qui sous-tendent la croissance urbaine dans les régions en développement et leurs implications politiques. Il se penche tout particulièrement sur les conséquences de l’urbanisation pour la réduction de la pauvreté et la viabilité. Au-delà des problèmes actuels, ce rapport lance un appel à l’action.

French Arabic, Spanish, Russian, English

.

Les promesses de la croissance urbaine

Adegoke Taylor, 32 ans, colporteur maigre, solennel, au regard inquiet, partage avec trois autres jeunes hommes une pièce de 2,5 m x 3 m dans une ruelle d’Isale Eko, à une centaine de mètres du Third Mainland Bridge. Il est venu à Lagos en 1999, en provenance d’Ile-Oluji, ville yoruba du nord-est, distante d’environ 210 km. Il a en poche un diplôme d’ingénieur des mines d’une institution polytechnique et espérait faire carrière. À son arrivée, il est allé dans un club de juju, musique populaire influencée par les rythmes yoruba, et n’est pas rentré chez lui avant deux heures du matin. « Cette expérience m’a montré que j’avais maintenant une nouvelle vie ici », dit-il en anglais, lingua franca de Lagos. Il y avait tout le temps du monde partout et j’ai trouvé cela motivant. Au village, on n’est absolument pas libre, et c’est tous les jours le même train-train. » M. Taylor s’est vite rendu compte que les quelques postes du secteur minier décrits dans les petites annonces des journaux de Lagos ne lui étaient pas ouverts. « Si on n’a pas de relations, ce n’est pas facile; il y une foule de demandeurs et peu d’emplois », explique-t-il. « Si personne de bien placé ne dit : « je le connais, donne-lui du travail » c’est très difficile. Dans ce pays, si on n’appartient pas aux élites (il prononce « ilaïte »), c’est très, très dur, vous savez. ».

French Russian, English, Spanish, Arabic

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error