1887

Étude sur les Transports Maritimes 2010

image of Étude sur les Transports Maritimes 2010

La récession qui a marqué l’économie mondiale et les échanges de marchandises en 2009 a radicalement modifié le paysage des transports maritimes. Une reprise est en cours au niveau mondial, mais elle est inégale, plus lente que celles qui ont suivi les récentes récessions précédentes, et remise en cause par nombre d’incertitudes et par la fragilité de la situation économique mondiale. Comme la demande de services de transports maritimes dépend de la croissance économique mondiale et de la nécessité de transporter les échanges internationaux, les transports maritimes et leur reprise restent liés à l’évolution de l’ensemble de l’économie.

French Spanish, Russian, Arabic, Chinese, English

.

Examen de l’évolution au niveau régional: Région Asie-Pacifique

Le présent chapitre fait suite à l’analyse de l’évolution des transports et du commerce internationaux dans la région Asie-Pacifique de l’Étude sur les transports maritimes 2007. Il est consacré aux éléments nouveaux dans cette région entre 2007 ef 2009, et plus particulièrement dans les pays en développement sans littoral. À la différence de la période précédemment considérée (2004-2006), alors que la croissance et le commerce étaient en plein essor, la période dont il va être question est caractérisée par une récession sur ces deux plans. Sous l’effet de la vaste extension géographique de la crise économique mondiale de la fin de 2008 et de la récession qui a suivi, la croissance du PIB de la région Asie-Pacifique est descendue à 4 % en 2009, son plus bas niveau depuis huit ans. En conséquence, la croissance du commerce international de marchandises a ralenti en 2008, et le volume des échanges s’est réduit en 2009, les exportations ayant diminué d’environ 12 %. Le volume du trafic de conteneurs sur les liaisons transpacifiques et entre l’Asie et l’Europe s’est effondré en 2009 en raison du brutal déclin de la demande d’importations de produits de consommation et d’articles manufacturés des pays développés - les principales exportations de cette région - tout comme le volume du trafic intra-asiatique de conteneurs et celui du trafic des ports à conteneurs de la région Asie-Pacifique. Au milieu de 2010, les indicateurs économiques témoignaient d’une reprise de la croissance économique et des échanges de la région, certains pays présentant déjà des signes d’un retour à la croissance et aux niveaux d’exportation d’avant la crise. Néanmoins, il convient de rester prudent devant cette reprise potentielle. Elle repose sur l’hypothèse que le monde va rester sur la voie de la stabilisation, que la demande intérieure restera forte dans la région, que la position débitrice n’empirera pas, que les prix des produits de base resteront relativement stables, et que les dirigeants asiatiques continueront à mettre en œuvre des mesures d’incitation fiscale. En d’autres termes, la reprise reste fragile et est exposée à des risques de dégradation.

French English, Chinese, Arabic, Russian, Spanish

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error