1887

Rapport sur le Commerce et le Développement 2016

La Transformation Structurelle au Service D’une Croissance Équitable et Soutenue

image of Rapport sur le Commerce et le Développement 2016

Cette publication souligne le rôle central de l’industrialisation et examine l’un des grands défis politiques au coeur du programme de développement à l’horizon 2030: comment établir des liens forts et des complémentarités entre les secteurs productifs nécessaires pour établir un cercle vertueux de prospérité croissante et partagée. Le rapport aborde des questions telles que le «piège du revenu intermédiaire», la «désindustrialisation prématurée» et la «malédiction des ressources naturelles» tout en examinant la spécialisation commerciale, le financement des investissements et l’utilisation efficace des politiques industrielles.

French English

.

Le défi du rattrapage économique : Industrialisation et changement structurel

Depuis quelques années, il y a un regain d’intérêt pour le rôle de l’industrialisation dans la promotion d’une croissance économique et d’un développement à long ternie, comme en témoigne l’objectif 9 du Programme de développement durable à l’horizon 2030, qui est de promouvoir une industrialisation durable qui profite à tous. Cinq facteurs importants ont contribué à ce regain d’intérêt. Premièrement, beaucoup de pays en développement n’ont pas réussi à approfondir et à diversifier leur capacité industrielle actuelle dans une économie mondiale plus ouverte ; en fait, plusieurs d’entre eux ont vu diminuer prématurément la contribution du secteur manufacturier à leur produit intérieur brut (PIB). Deuxièmement, on s’aperçoit que dans les pays en développement les stratégies de croissance axées sur les exportations rencontrent plus d’obstacles que dans le passé, en particulier en raison du ralentissement de la croissance de la demande mondiale, surtout de la demande des pays industrialisés. Troisièmement, de nombreux pays en développement restent vulnérables aux chocs commerciaux et financiers extérieurs. Le quatrième facteur, qui est lié au précédent, est la fin des gains exceptionnellement importants attribuables à l’envolée des prix des produits de base au cours de la première décennie des années 2000, qui se sont accompagnés de poussées de croissance et d’investissements. Et, dernièrement, la désmdustrialisation accrue de plusieurs pays développés inquiète de plus en plus.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error