1887

Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2018

Les solutions fondées sur la nature pour la gestion de l'eau

image of Rapport mondial des Nations Unies sur la mise en valeur des ressources en eau 2018

Ce rapport a pour objectif d'informer les décideurs politiques, qu’ils travaillent dans le secteur de l'eau ou pas, du potentiel des solutions basées sur la nature (SBN) pour relever les défis de la gestion de l'eau dans tous les secteurs, en particulier en ce qui concerne l'eau pour l'agriculture, les zones urbaines, la réduction des risques de catastrophe et la qualité de l'eau. La gestion de l'eau reste fortement dominée par les infrastructures traditionnelles construites par l'homme (c'est-à-dire «grises») et l'énorme potentiel des SBN reste sous-utilisé. Les SBN incluent des infrastructures vertes qui peuvent remplacer, augmenter ou travailler en parallèle avec des infrastructures grises de manière rentable. L’objectif est de trouver la combinaison la plus appropriée d’investissements verts et gris pour maximiser les bénéfices et l’efficacité du système tout en minimisant les coûts et les compromis. Les SBN pour l’eau sont essentiels pour la réalisation du Programme de développement durable à l’horizon 2030, car ils engendrent également des effets sociaux, économiques et environnementaux co-bénéficiaires comprenant la santé humaine et les moyens de subsistance, la sécurité alimentaire et énergétique, la croissance économique durable, des emplois décents, la réhabilitation et le maintien des écosystèmes et la biodiversité. Bien que les SBN ne soient pas une panacée, ils joueront un rôle essentiel dans l’économie circulaire et dans la construction d’un avenir plus équitable pour tous.

French English, Spanish

.

Remerciements

Le Programme mondial des Nations Unies pour l’évaluation des ressources en eau (WWAP) remercie la FAO, le PNUD, l’ONU-Environnement, le PHI de l’UNESCO et l’UNU-INWEH, dont les précieuses contributions en tant que chefs de file des chapitres ont permis d’élaborer le contenu du présent rapport. Nous remercions sincèrement les commissions économiques régionales (CEE, CEPALC, CESAP, CESAO) et le Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO à Abuja pour leur contribution au chapitre 5 sur les expériences nationales et régionales. Nous tenons également à remercier les membres et partenaires d’ONU-Eau ainsi que toutes les autres organisations et personnes qui ont fourni des contributions et des commentaires utiles tout au long du processus de production. En outre, le WWDR 2018 a bénéficié des examens du Comité consultatif technique du WWAP.

French Spanish, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error