Latest Edition

État de la Population Mondiale 2017

Des Mondes à Part - Santé et Droits en Matière de Reproduction à une Époque Marquée par les Inégalités

À l’heure actuelle, aucun pays ne peut se prévaloir d’être entièrement inclusif et de garantir à chacun une protection et des perspectives égales, ainsi que le plein exercice de ses droits fondamentaux — pas même les pays considérés comme les plus riches et les plus développés. Parmi les droits de l’homme reconnus par la communauté internationale comme essentiels au bienêtre des individus figure le droit à la santé sexuelle et reproductive. Ce droit a été établi par 179 pays dans le Programme d’action de la Conférence internationale sur la population et le développement de 1994. Le Programme d’action affirme que le respect de la dignité et des droits individuels — y compris l’égalité des droits des femmes et des filles et l’accès universel aux soins de santé et aux droits sexuels et reproductifs — est nécessaire à la réalisation du développement durable. Toutefois, une grande partie de ces engagements ne sont toujours pas tenus. Certains des manquements les plus graves concernent les femmes et les filles qui souffrent déjà d’autres formes d’exclusion, et particulièrement de la pauvreté. Dans nombre de pays en développement, les femmes démunies se trouvant dans les 20 % inférieurs (quintile) de l’échelle de revenu, notamment celles qui vivent en milieu rural, ont bien moins de chances d’accéder à des contraceptifs et à des soins lors de la grossesse et de l’accouchement que les femmes plus aisées vivant en ville.

French English, Spanish