1887

Mise en place d’un accès fiable au transport maritime pour les pays sans littoral

Le passage du commerce des pays sans littoral à travers le territoire des pays côtiers pour accéder aux services de transport maritime est généralement régi par un principe classique: les marchandises en transit et leur transport bénéficient du passage en franchise de taxes par l’itinéraire le plus commode. Dans la pratique, toutefois, l’application de cette norme fondamentale se heurte à de nombreuses difficultés d’ordre opérationnel qui se traduisent par une augmentation du coût et de la durée du transport, ce qui nuit à la compétitivité commerciale et, en définitive, au développement économique des pays sans littoral. Au cours de la décennie écoulée, dans le cadre du Programme d’action d’Almaty lancé en 2003, de nouveaux outils d’analyse et de longues recherches effectuées sur le terrain ont fourni de nouvelles indications précieuses sur les mécanismes permettant d’expliquer les défauts constatés. L’analyse a notamment montré que les acteurs ayant un comportement de maximisation de la rente peuvent faire obstacle aux nécessaires améliorations, rendant les opérations de transit inutilement complexes et imprévisibles, au détriment de l’action des pouvoirs publics et des négociants. C’est ainsi qu’en donnant à voir les forces contraires à l’œuvre le long des chaînes de transit, l’analyse montre que le commerce des pays sans littoral pâtit essentiellement d’un manque de fiabilité qui tient à l’absence de coopération entre les acteurs et qui est l’une des principales raisons du coût élevé du transport et des longs délais de transit.

French Spanish, Chinese, Russian, English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error