1887

Chronique ONU

French English

La lutte contre le commerce des espèces sauvages au Kenya

Le braconnage est un problème mondial persistant qui a de graves conséquences en Afrique de l’Est. La demande internationale pour l’ivoire et la corme entraîne un déclin catastrophique des éléphants et des rhinocéros au Kenya, en Tanzanie et dans toute l’Afrique. Comme c’est le cas dans de nombreux pays africains, la criminalité liée aux espèces sauvages a évolué au fil des ans et présente de nouveaux défis à la conservation de ces espèces. On estime qu’au Kenya, 33 000 éléphants et 1 010 rhinocéros, en plus d’un vaste éventail d’autres espèces sauvages, sont concentrés non seulement dans les parcs nationaux, mais aussi dans des zones protégées, des ranchs privés, des territoires régis par les conseils régionaux et sur des terres communales et privées.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error