1887

Chronique ONU

French English

Le défi de l’hébergement des réfugiés après Haiyan et la nécessité d’une coordination locale, nationale et internationale

Les images de Tacloban, aux Philippines, après le passage du typhon Haiyan ou, d’ailleurs, celles de n’importe quel établissement humain ravagé par une catastrophe, sont effroyables. En une journée, des quartiers sont transformés en terrains vagues. Des maisons sont réduites à néant. Assurer un abri à des millions de personnes vulnérables qui, soudain, n’ont plus de maison, une tâche essentielle qui permet de sauver des vies et d’atténuer les souffrances des populations touchées, peut sembler titanesque même pour les intervenants les plus optimistes.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error