1887

Chronique ONU

French English

Le groupe des sages: Son rôle pour prévenir les conflits violents en Afrique

La participation insuffisante des femmes à la prévention des conflits et aux négociations de paix est un point important de la résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies 1325 (2000) qui est peu appliqué. La contribution significative des femmes aux initiatives locales de médiation et de prévention des conflits et le rôle prépondérant qu’elles jouent continuent d’être largement ignorés et faiblement soutenus. C’est pourquoi, depuis 2010, le Groupe des Sages de l’Union africaine (UA), déjà chargé d’attirer l’attention du public sur des questions largement ignorées, a publié un document intitulé « Atténuer les vulnérabilités des femmes et des enfants dans les conflits armés » centré sur les moyens de renforcer la participation des femmes et des jeunes aux négociations de paix et de sensibiliser aux effets de la guerre et à la violence sexuelle à l’égard des femmes et des enfants. Le rapport préconise au moins quatre actions essentielles devant être prises par la Commission de l’Union africaine : a) la création du Bureau de l’envoyé spécial pour les femmes, la paix et la sécurité; b) le lancement du Programme quinquennal Genre, paix et sécurité 2015-2020 ; c) la mise en oeuvre d’une Session ouverte du Conseil sur les femmes, la paix et la sécurité ; et d) le lancement du Réseau africain des femmes dans la prévention des conflits et la médiation de la paix (FemWise).

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error