1887

Chronique ONU

French English

Le lien entre TIC et pauvreté

On assiste depuis dix ans à un essor fulgurant des technologies de l’information et de la communication dans le monde. En 1999, Geoffrey Kirkman a écrit que la moitié de la population mondiale n’avait jamais passé un seul coup de téléphone. En 2001, la situation a significativement changé, avec un réseau mobile couvrant plus de 90 % de la population mondiale et, d’ici à 2015, plus de la moitié de la population mondiale devrait utiliser des téléphones portables. Malgré la persistance de la pauvreté généralisée, l’utilisation des téléphones portables dans les pays africains au cours des dernières années a augmenté plus rapidement que dans les autres régions du monde. On estime aujourd’hui à 500 millions le nombre d’abonnés sur le continent par rapport à 246 millions en 2008. À la fin de 2010, l’Afrique dépassait l’Europe occidentale pour le nombre de connexions mobiles. En outre, même si l’Afrique, avec 100 millions d’internautes, est en retard dans ce domaine, entre 2000 et 2001, elle a enregistré un taux de pénétration d’Internet qui atteint plus de 2 000 %, soit plus de cinq fois que dans le reste du monde.

French English

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error