1887

Le Courrier de l'UNESCO

Parmi tous les périodiques publiés par les Nations Unies et ses institutions spécialisées, Le Courrier de l’UNESCO a toujours tenu la première place par le nombre de ses lecteurs et la variété de son public. C’est dans ces termes que s’exprimait en 1988 le journaliste américain Sandy Koffler, fondateur et premier rédacteur en chef de cette revue qui accompagne depuis 1948 les actions de l’UNESCO. Au fil du temps, le Courrier a beaucoup évolué, tant sur le plan du contenu que de la forme. Mais il est toujours resté fidèle à sa mission première : promouvoir les idéaux de l’UNESCO, servir de plate-forme au dialogue entre les cultures, constituer une tribune de débats internationaux. La revue, disponible en ligne depuis 2006, s’adapte en permanence aux nouveaux besoins de ses lecteurs dispersés à travers le monde : il est publié en ligne dans les six langues officielles de l’Organisation - anglais, français, espagnol, arabe, russe et chinois - ainsi qu’en coréen, esperanto et portugais, et il est également imprimé en tirage limité.

French English, Chinese, Russian, Spanish, Arabic

Norouz: Les germes du jour nouveau

Du culte d'Osiris végétant en Égypte ancienne aux célébrations du solstice d'été en Sardaigne, en passant par la Sainte-Barbe dans le Liban maronite et les cérémonies des voeux des Piramalai Kallar au Tamil Nadu, dans le sud de l'Inde, de nombreux rites s'appuient sur la symbolique de la graine germée. Les pousses de blé, d'orge ou de lentilles sont aussi au coeur de Norouz, le Nouvel An des peuples qui faisaient partie de l'Empire perse, célébré chaque printemps par quelque 300 millions de personnes à travers le monde. Mais pourquoi donc les jette-t-on à l'eau ?

French Chinese, Arabic, Spanish, English, Russian

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error