1887

Notes de Politique d'ONU Femmes

La série de Notes de politique d’ONU Femmes offre, sous un format accessible, une synthèse de résultats de recherche, d’analyses et de recommandations sur des domaines clés des politiques relatives à l’égalité des sexes et aux droits des femmes. Elle vise à combler le fossé qui existe entre la recherche et la politique en identifiant les questions qui appellent à une attention urgente et en proposant des mesures susceptibles de les résoudre. Cette série est le fruit d’une collaboration entre la Division de politique d’ONU Femmes et la Section des recherches et données, qui en a assuré la coordination. Afin de garantir la qualité et la pertinence de son contenu, chacune de ces Notes est passée par un processus d’examen interne et par une revue externe assurée des pairs. Concis et pertinents, ces documents d’orientation politique représentent des ressources utiles pour les défenseuses et défenseurs de l’égalité des sexes, pour des représentantes et représentants de la société civile et pour les autres intervenantes et intervenants œuvrant à la réalisation de l’égalité des sexes et aux droits des femmes.

French Spanish, English

Pourquoi les politiques macroéconomiques comptent pour l’égalité des sexes

Cette Note offre une synthèse des conclusions de recherche, des analyses et des recommandations de politique concernant la création d’un ordre macroéconomique différent, répondant à la dimension du genre. On croit souvent que la politique macroéconomique, y compris les politiques fiscales et monétaires, est neutre face aux questions de genre. Toutefois, les choix de politique économique n’affectent les femmes et les hommes de manière semblable, en raison des places différentes qu’ils et qu’elles occupent dans l’économie, qu’il s’agisse de l’économie de marché (travail rémunéré) ou de l’économie hors marché (travail non rémunéré). Par exemple, des coupes budgétaires qui réduisent les dépenses sociales peuvent accroître la demande en travail non rémunéré des femmes au foyer. La libéralisation du commerce peut réduire l’emploi de femmes dans des secteurs à prédominance féminine touchés par la concurrence de produits importés, tels que certaines cultures vivrières. Or jusqu’ici, les politiques macroéconomiques ne se sont guère souciées de ces questions, et n’ont donc pas contribué à la réalisation de l’égalité des sexes. En concentrant son analyse sur les objectifs, les mesures et les instruments de politique dans ce domaine, la Note décrit les principaux problèmes qui se présentent du fait des politiques macroéconomiques actuelles et propose les éléments d’un ordre macroéconomique alterne fondé sur les droits et répondant à la dimension du genre.

French English, Spanish

This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error