1945
Chronique ONU Vol. XLVIII No.4 2011
  • E-ISSN: 24119911

Abstract

L’amélioration structurelle de la situation des droits de l’homme est très difficile à réaliser de façon durable. Les indicateurs mondiaux montrent que le monde a peu changé en dix ans. Selon Freedom House, une organisation non gouvernementale américaine, en 2002, 85 États étaient qualifiés de « libres », 59 de « partiellement libres » et 48 de « pas libres ». En 2011, seulement deux pays supplémentaires ont été qualifiés de « libres » et un de moins dans la catégorie des « pas libres ». L’Échelle de terreur politique, un rapport annuel sur les atteintes à l’intégrité compilé à partir de rapports d’Amnesty International et du Département d’État américain, va dans le même sens. Sur une échelle de 1 à 5, où 5 correspond à l’état de terreur le plus élevé, la moyenne mondiale était de 2,58 en 2001. Malgré les différences entre les données, la moyenne mondiale en 2010 est restée identique. Cette insolubilité apparente semble de plus en plus confirmer que l’aide étrangère pour garantir la gouvernance et les droits de l’homme ne peut apporter des améliorations nationales durables sans un véritable leadership politique local. Ces chiffres indiquent aussi que face à des forces contraires, l’ONU doit déployer beaucoup d’efforts pour simplement ne pas reculer.

Sustainable Development Goals:
Related Subject(s): United Nations

You do not have access to article level metrics. Please click here to request access

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/24119911/48/4/5
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error