1945
Chronique ONU Vol. XLVIII No.1 2011
  • E-ISSN: 24119911

Abstract

Le VIH/sida est particulièrement grave en Afrique où les femmes supportent le fardeau disproportionné de l’épidémie. L’un des défis les plus cruciaux en matière de prévention du VIH est de réduire les taux d’infection élevés parmi les jeunes femmes. À l’échelle mondiale, plus de la moitié des personnes vivant avec le VIH sont des femmes et 70 à 90 % sont contaminées lors de rapports hétérosexuels1. En Afrique subsaharienne, les femmes séropositives âgées de 15 à 24 ans représentent 76 % de l’ensemble des cas pour cette tranche d’âge et ont huit fois plus de chances d’être infectées que les hommes1. Bien qu’aux États-Unis, les nouveaux cas d’infection touchent principalement les homosexuels, la transmission hétérosexuelle concerne 84 % des femmes.

Related Subject(s): Public Health

You do not have access to article level metrics. Please click here to request access

http://instance.metastore.ingenta.com/content/journals/24119911/48/1/4
Loading
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error