1945

Abstract

Cette Note offre une synthèse des conclusions de recherche, des analyses et des recommandations de politique concernant la transformation de systèmes de pension dans le sens d’une réduction de l’écart homme-femme et d’une protection de la sécurité de revenu de femmes dans leur vieillesse. Le vieillissement a un visage féminin. Les femmes non seulement vivent plus longtemps que les hommes, mais sont également exposées à un risque accru d’insécurité et de dépendance économiques dans leur vieillesse. Par suite d’une vie entière de désavantage économique, les femmes parvenues à la force de l’âge se retrouvent avec de moindres revenus et de moindres possibilités d’accès à de la terre, à un logement et à d’autres actifs qui auraient pu leur assurer un niveau de vie adéquat. De plus, les systèmes de pension de retraite manquent manifestement d’équité dans leurs prestations pour les femmes. Dans la plupart des pays, les femmes ont moins de possibilités que les hommes de toucher une pension ou reçoivent des prestations de retraite inférieures. Les sexospécificités du marché du travail et du parcours de vie expliquent le désavantage des femmes du troisième âge, mais leurs incidences peuvent être amplifiées ou atténuées par la prise de dispositions spécifiques dans l’agencement de pensions de retraite. Cette Note examine ces questions de plus près et montre comment il est possible de transformer les systèmes de pension pour réduire les écarts liés au genre et à protéger la sécurité de revenu des femmes dans leur vieillesse.

Sustainable Development Goals:
Related Subject(s): Women and Gender Issues

You do not have access to article level metrics. Please click here to request access

http://instance.metastore.ingenta.com/content/papers/26181231/3
Loading
  • Published online: 31 Oct 2015
This is a required field
Please enter a valid email address
Approval was a Success
Invalid data
An Error Occurred
Approval was partially successful, following selected items could not be processed due to error